Skip navigation
Amicale Spitfire
 Sommaire Technique |   Technical Index


Entrée du musée |  Piston fatigué | Tired piston 

Spitfire Piston

   Un membre de notre club (TSSC) a fait refaire son moteur de Spitfire MK3, FDxxxx, par un garage en 1998. Les travaux comprenaient un réalésage de +0.020, des nouveaux pistons, un usinage du vilebrequin en cote -0.010, des nouveaux coussinets. Cette année, après 12000 km, il se plaignait d'un moteur qui consommait beaucoup d'huile et semblait bruyant. Il contacta le garage qui avait fait le travail, on lui répondit qu'un moteur refait pouvait consommer de l'huile jusqu'à la fin du rodage, et que de toute façon le travail datait de plus de 12 mois et donc la garantie était dépassée.
   Mon fils et moi avons été chargés de regarder ce moteur, nous avons trouvé qu'il avait beaucoup de ratés et fumait à l'échappement. Nous avons pris les compressions, et trouvé un cylindre avec une mesure très basse (3 bars). Nous avons enlevé la culasse et trouvé des soupapes en bon état, bien qu'une des chambres de combustion soit très noire. Nous avons sorti le piston de ce cylindre, c'est celui qui est en photo. Nous avons alors regardé les autres et trouvé qu'ils étaient tous abîmés.
   Nous avons changé les pistons et remonté le moteur. Pendant les essais nous nous sommes aperçu que le mélange était réglé très pauvre et l'avance à l'allumage vraiment trop avancée. Nous pensons que c'est cette erreur qui a causé la fonte du piston. Le moteur a fait 6500 km depuis sans problème. Le calage de l'allumage et la carburation ont été vérifiés, il n'ont pas bougé.
   Morale de l'histoire : Vérifier allumage et carburation après avoir un peu roulé avec un moteur refait. Nous ne saurons jamais si le garage qui a refait le moteur était responsable du problème.

Peter Hill
Dernière modification 01/09/2018

Retour | Page d'accueil Amicale Spitfire