Skip navigation
Amicale Spitfire
 Sommaire Technique |   Technical Index


Entrée du musée | Croisillons de transmission

Croisillon de transmission usé, Triumph Spitfire

Croisillon de transmission usé, Triumph Spitfire
Il y a quatre croisillons de transmission sur une Spitfire (trois sur certains modèles). Un de chaque côté du pont, sur les arbres de roues arrière, et un ou deux sur la l'arbre de transmission (selon les modèles), entre la boîte de vitesse et le pont.
Les croisillons des arbres de roue sont les plus sollicités, car il travaillent à la fois "en rotation" pour transmettre la puissance du moteur au roues, et "en élongation" puisque l'arbre de roue des Spitfire sert aussi... de bras de suspension.
Les croisillons sont donc des pièces à changer régulièrement, de préférence avant d'entendre les "toc-toc-tocs" caractéristiques (ça commence sur les rond-points).
Le croisillon ci-dessous était monté sur la Spitfire de Pierre Chaudet, on ressentait dans la voiture des vibrations de plus en plus importantes, avec une amplification à un certain couple.
François Demont
De nombreuses refabrications existent, de qualité variable. Il est très important de monter les "capuchons" sans jeu, les circlips fournis sont parfois trop minces.
Le modèle ci-dessus (avec cette partie circulaire au centre) est à éviter.
Dernière modification 01/09/2018

Retour | Page d'accueil Amicale Spitfire