Skip navigation
Amicale Spitfire

Voyage Cap Nord | Amicale Spitfire

Au Cap Nord en Spitfire

Jeudi - Copenhague-Goore - 692 km


Copenhague-Goore

Il a plu toute la nuit à Copenhague mais le soleil matinal sèche nos tentes avant le départ. On prend un copieux petit déjeuner sur le ferry vers l'Allemagne.

C'est une journée d'autoroute, avec beaucoup de trafic, la conduite est assez fatiguante. Comme dans l'autre sens (il y a un presque mois), on ne compte plus le nombre de grosses voitures, Mercedes et BMW "haut de gamme"... On se sent petits entre ces grosses berlines et les poids lourds. Mais nos vaillantes mécaniques font merveille, et on fera sans souci 692 km avant de s'arrêter au camping en Hollande.


Toujours au volant...

Pas très visible sur la photo, mais on a croisé beaucoup d'éoliennes

Il y a juste eu un gag à l'heure du déjeuner. Comme nous continuons d'échanger nos batteries puisque ma dynamo ne charge plus, il fallait bien sûr ouvrir le capot. Mais vous savez, les poignées basculantes deviennent de plus en plus dures quand elles prennent de l'âge, c'est à cause du petit galet qui ne tourne plus quand il est usé... Alors un beau jour, ça coince vraiment, plus moyen du tout d'ouvrir le capot ! En bricolant par l'ouverture de la portière passager, on a réussi à décoincer le truc, en s'y mettant à deux, avec deux tournevis. "Vas-y, appuies-là pendant que je tire par là..."


bricolage honteux sur l'autoroute

Le camping en Hollande est assez surprenant, il y a des allées avec des noms de rues, et des haies parfaitement alignées entourent des emplacements occupés par des mobil-home très améliorés, de vraies maisons en fait. Un des "habitants" nous invite à boire un café, on n'est pas mécontents de se mettrre à l'abri, le temps est çà la pluie ! Mais il nous raconte sa vie en allemand, seule Pôleth la polyglotte parvient à soutenir la conversation. Le lendemain, pour la première fois nous plions les tentes mouillées, il faudra penser à sécher ça en rentrant à la maison !

Vendredi - Goore - Quincy sous Sénart - 664 km

Goore -Quincy sous Sénart


C'est à nouveau une journée d'autoroute. La Belgique est rapidement traversée, on arrive en France pour la pause déjeuner près de Lille. C'est avec un plaisir non dissimulé que je commande un banal steack frites.

La première épreuve du périple était l'arrivée en Scandinavie (sans rater le bateau), la deuxième était l'arrivée au Cap Nord, et voici la troisième étape symbolique : le retour en France. C'est encore ça de réussi, et on sait maintenant qu'en cas de souci mécanique tout sera plus facile à gérer... Mais il n'y a aucune raison de s'inquiéter, on arrive rapidement en région parisienne, chez des copines qui nous ont préparé un bon repas, un excellent souvenir qui confirme le "retour au pays".


Samedi - Montlhéry

Notre retour coïncide avec la manifestation annuelle des "Courses de l'âge d'or" à Montlhèry, c'est l'occasion de passer voir les copains de l'Amicale, fiers du voyage que l'on vient de terminer. Ils nous accueillent très chaleureusement, avec beaucoup de félicitations, et beaucoup de questions aussi !

Jean-Pierre et Pascal reprennent la route vers l'ouest vers 15H, je reste jusqu'au soir, je raconte le voyage plusieurs fois !

Fabrice Doucet, prévenu par Eric Noël, m'a apporté une "dynamo de secours", il l'a même montée sur sa voiture pour l'essayer en venant ! Qu'il en soit ici chaleureusement remercié. Je m'apprête donc à faire le prélèvement d'organe, et je commence en déposant ma dynamo défectueuse. En l'ouvrant pour constater l'étendue des dégâts, surprise : un des ressorts qui pousse les charbons est en butée, ce qui signifie que le charbon est complètement usé... C'était donc ça ! Nous échangeons nos batteries depuis dix jours, alors que j'aurais pu remplacer les charbons en vingt minutes ! Aveuglé par la première panne de dynamo en Suède (le rotor était HS), je n'ai pas pensé ce coup-ci à vérifier les charbons, que j'avais changé par des neufs il y a seulement... dix mois, et 15000 km. La dynamo est donc vite réparée et remontée sur l'auto, toujours avec son rotor souvenir de Suède, offert par Odd Hedberg.


François heureux à Montlhèry

Jean-Pierre heureux à Montlhèry

Pascal heureux à Montlhèry

Dimanche - Montlhèry - Janzé - 350 km

Le dernier jour de route se fera sous un soleil de plomb, on était mieux au Cap Nord ! Demain je porte au labo les 38 pellicules photo, j'essaierai de négocier un prix de gros...
F.D.

l'Elan, fierté des voyageurs

Souvenir du Grand Nord : l'Elan autocollant en trophée sur la Spitfire MK3

Mission Accomplie

Retour | Page d'accueil Amicale Spitfire