Skip navigation
Amicale Spitfire

Sommaire Pages Compétition
7ème Grand Prix Historique de Pau, le retour de la Spit
26 et 27 mai 2007


Spitfire - Grand Prix Historique de Pau 2007

Frédéric Clot et Honoré Durand

Une nouvelle fois, le Grand Prix Historique de Pau 2007 a vu la participation de la vénérable et vaillante Triumph Spitfire 4 de 1962 du Yesterday Racing, engagée par Frédéric Clot (dit "canal historique"), secondé par Honoré Durand, grand amateur de... Panhard racing (Monomil, HBR5, barquette DB, etc.) devant l'éternel. De très loin la Spitfire française ayant fait le plus de kilomètres en compétition (depuis ses premiers engagements en VEC en 1984 jusqu'aux endurances VdeV), elle revenait sur la piste paloise après un long intermède de trois ans qui avait été nécessaire pour reprendre entièrement la mécanique. Tout y est passé : pont, boîte, arbre de transmission, moteur, etc. L'épreuve paloise constituait en quelque sorte un test grandeur nature, après une première tentative avortée à l'automne 2006, lors de la manche de Nogaro du Challenge Alain Fabre, pour cause d'arbre de transmission "destructeur".

Comme trop souvent à Pau (et c'est un palois d'adoption qui l'avoue), les conditions climatiques sont venues quelque peu gâcher le plaisir des pilotes : les essais du Challenge ASAVE (à Pau, une course d'une heure avec arrêt obligatoire aux stands entre la 20ème et 40ème minute de course) se sont entièrement déroulés sous la pluie, avec une piste maculée d'huile et en conséquence, des chronos guère folichons. Le lendemain, même topo avec une piste ultra mouillée et des trombes d'eau... Et malgré cela, la course a été impressionnante à suivre, avec une véritable bande "de fous furieux" pour qui, la glisse, "c'est dans la tête"! Plus modestement, Frédéric réussissait toutefois à descendre son temps des essais de la bagatelle de... 13 secondes ! Avec une monte en "pneus de route", il ne fallait pas espérer mieux... Comme quoi, et nous en avons une nouvelle fois la preuve, les essais, ce n'est pas son truc au Frédo, seule la bagarre en paquet motivant le pilote.

Au final, au bout d'une heure de course titanesque par ses conditions climatiques, marquée par quelques accidents "de qualité" (à Pau, pas de dégagement, l'excès d'optimisme étant aussitôt sanctionné par un bisou aux rails), notre équipage terminait 28ème sur 37 partants (4 véhicules n'ayant pas pris le départ, pour cause d'intempéries). A noter aussi la belle 29ème place de Cazala père et fils, autres grands pratiquants de Spitfire (Voir le site JMC Racing), mais qui, depuis trois ans, sont passés sur Triumph TR4. L'important pour eux aussi était de boucler cette heure sans pépin, les Dunlop Racing (de vraies savonnettes sous la pluie) ne permettant pas d'attaquer plus.

Au final, la Spitfire "historique" du Yesterday Racing est donc de retour et en grande forme, avec pour prochain rendez-vous en octobre, la manche de Nogaro du Trophée Alain Fabre. On vous racontera. Passionnément votre,

Jean-Yves Puyo
photographies de Jean-François Riou

Spitfire - Grand Prix Historique de Pau 2007

Spitfire - Grand Prix Historique de Pau 2007

Spitfire - Grand Prix Historique de Pau 2007
Mise en ligne mai 2007 - Sommaire Pages Compétition

Retour | Page d'accueil Amicale Spitfire