Skip navigation
Amicale Spitfire
 <<  Catalogues  >> 

Triumph Spitfire 1500, 1976

Dépliant publicitaire édité par Triumph en 1976,
ou comment faire de la Spitfire une voiture de macho dragueur ! (le texte est celui du dépliant)

Quelle est cette voiture ? dernande-t-elle en ouvrant la portière.

C'est une SPITFIRE 1500, répond-il.

1500 ? Quelle puissance !

Sans mot dire, il fait vrombir le moteur, et la voiture se met à filer sur la route bordée d'arbres, tel un oiseau libéré de sa cage.

- Qu'elle est grisante et confortable ! s'exclame-t-elle en se pelotonnant dans son siège. Elle quitte ses chaussures et caresse du pied l'épaisse moquette.

Tout entre eux débuta par cette rencontre. Dans le petit village où ils décidèrent de passer leurs vacances, chaque matin, il venait la chercher à sa pension, et ils partaient ensemble pour de folles randonnées. Les habitants se retournaient sur leur passage, tout ébahis. Qu'admiraient-ils le plus ? Leur insolente jeunesse ou leur SPITFIRE jaune ? Certes, ils ne devaient pas souvent voir de telles voitures dans leur région. La SPITFIRE 1500 est certainement le seul cabriolet sportif aussi petit.

Il faut reconnaître que la SPITFIRE 1500 a étroitement contribué à faire naître une certaine complicité entre eux.

Cette agréable sensation de liberté et d'indépendance, ils l'ont souvent éprouvée au cours de leurs longues promenades. Ils se souviennent de tant de choses...

Ainsi, le jour où un violent orage les a surpris dans la montagne. . . Malgré les trombes d'eau et la route en mauvais état, la SPITFIRE 1500 gardait une stabilité remarquable grâce aux quatre roues à suspension indépendante. Comment ne pas apprécier aussi la direction si précise et le rayon de braquage très court, dans les innombrables virages en lacets. Il pilotait la SPITFIRE avec une aisance déconcertante, utilisant pleinement tous les rapports ainsi que l'overdrive*. Une Conduite sùre, une mécanique fiable et éprouvée : ils n'avaient rien à craindre dans la tempête.

Ou encore, la nuit où ils se sont perdus dans la campagne. Serrés l'un contre l'autre, ils cherchaient leur chemin sur la carte, éclairés par la seule lueur du lecteur de cartes. Ils avaient beaucoup roulé ce jour là ; mais de fatigue, point ! L'habitacle de la SPITFIRE 1500 est si agréable et douillet. Comme la nuit était fraiche, il avait rabattu la capote. Rien de plus facile sur la SPITFIRE 1500.

Un autre jour, ils avaient décidé de déjeuner en forêt. La SPITFIRE 1500 était garée dans une clairière. Les rayons du soleil filtrant entre les branches, faisaient scintiller la carrosserie.

- Tu sais, elle a vraiment un charme fou dit-elle, en contemplant la voiture.

- Mais toi aussi ! lui répondit-il.

Et, ils éclatèrent de rire. Un rire complice qui ne laissait plus aucun doute sur leurs intentions.

Peu de temps plus tard, ils décidèrent de se marier. La SPITFIRE 1500 fut à l'honneur au cours de ce mariage. Il est vrai qu'ils lui devaient tant de choses.

Les premiers frimas ayant fait leur apparition, il avait jugé préférable de fixer le hardtop sur la voiture.

Sachant que cela lui ferait sùrement plaisir, il proposa à celle qui était maintenant sa femme, de partir en lune de miel en SPITFIRE 1500.

- Si je comprends bien, lui répliqua-t-elle d'un air malicieux, tu as épousé à la fois une femme et une voiture.

- En quelque sorte, oui; mais pas n'importe quelle voiture.

Après la réception, il mit tous leurs bagages dans le coffre et, en ouvrant la portière à sa femme :

Quelle est cette voiture, Madame ?

Une SPITFIRE 1500, notre SPITFIRE 1500.





 <<  Catalogues  >> 

Retour | Page d'accueil Amicale Spitfire